À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

USA. Le lapin nain contre les écolo-sceptiques du Sénat

L’association américaine, Environmental Defense Fund (EDF) qui mène, depuis plusieurs mois, une campagne extrêmement tonique en faveur de l’ours blanc polaire, débute la semaine avec une action au profit d’une autre espèce en danger : le lapin nain (pygmy rabbit) du nord-est des Etats-Unis.

La lapin nain victime de la pollution au carbone (photo écran illustration EDF-DR)

La lapin nain victime de la pollution au carbone (photo écran illustration EDF-DR)

Le message est clair : « Comme leur manteau neigeux disparaît, il en sera de même des lapins nains ». Pas besoin de faire un dessin : si rien n’est fait, le réchauffement climatique va emporter dans son sillage une autre espèce. Selon cette fondation, le lynx du Canada connait le même sort. Et EDF de signaler la voie du salut, du moins au niveau des Etats-Unis : il s’agit, en premier lieu, de soutenir le plan « énergie propre » de l’organisme non gouvernemental Environnemental Protection Agency (EPA).

À l’appui de son initiative, EDF lance une pétition à l’adresse des membres du Congrès soutenant les efforts de l’agence EPA pour réduire le niveau de pollution au carbone produite par les centrales électriques existantes, « La plus grande source de pollution au carbone », selon EDF. « L’utilisation de combustibles fossiles par les différents équipements énergétiques, est la plus grande source de la dangereuse pollution au carbone dans notre pays et l’une des plus importantes au monde. Et il n’est pas responsable de la part des États-Unis de ne pas avoir de limites sur la pollution au carbone, produit par les centrales électriques », tance la fondation en plaidant en faveur des préconisations d’Environnemental Protection Agency. « Les efforts d’EPA pour limiter la dangereuse pollution au carbone des centrales préserveront la santé publique, combattront le changement climatique, et aideront notre économie, en suscitant l’innovation dans les technologies d’énergie propre », soutient EDF.

Sénat : des écolo-sceptiques aux commandes

Ironie du sort, ce mardi le républicain Mitch McConnell sénateur du Kentucky et, sans aucun

Le lynx du Canada dans la même galère (photo écran illustration EDF-DR)

Le lynx du Canada dans la même galère (photo écran illustration EDF-DR)

doute, prochain président du Sénat a promis de lutter contre les règles de réduction de la pollution au carbone. Pire encore, l’écolo-sceptique et sénateur de l’Oklahoma James Infoe est pressenti pour être président du Comité sénatorial de l’environnement et des travaux publics. Autant dire que la guerre à EPA et aux normes qu’elle a réussi à faire adopter est déclarée. « J’ai entendu de la communauté du Kentucky, à propos des peines qui leur sont infligées par l’EPA (…). Je compte bien faire tout ce que je peux pour combattre ces onéreuses régulations d’EPA », a déclaré Mitch McConnell, cité par The New York Times.

Comme pour l’impressionnant ours blanc, le sort du petit rongeur du nord-est des Etats-Unis dépend des calculs, des ambitions et de la cupidité des hommes. C’est le pot de fer contre le pot de terre, mais l’information mérite d’être connue.

Le lapin nain vit dans le sud-ouest du Montana, au sud et à l’ouest de l’Idaho, sud de l’Oregon et nord-est de la Californie. On le retrouve aussi au nord de l’Utah et du Nevada (zones montagneuses). Des populations isolées sont également recensées au centre-est du l’État de Washington et du Wyoming. La population du bassin de Columbia dans l’État de Washington est répertoriée comme espèce en voie de disparition, par le gouvernement fédéral des Etats-Unis.

Dahmane Soudani

 

Repères

Environmental defense fund (EDF) est une organisation fondée en 1967. Elle compte 700 000 membres et est accréditée auprès de l’ONU depuis 1993.

Environnemental Protection Agency (EPA). Créée à l’occasion de la journée de la terre, le 2 décembre 1970, cette ONG emploie 17 000 personnes et compte dix bureaux régionaux et 17 centres de recherche. En 1972, EPA a mis en place le système FTP de contrôle de consommation de carburant par les véhicules, devenu, depuis, obligatoire pour leur homologation. En 1992, l’agence lance le programme Energy Star. Le 17 avril 2009, EPA reconnaît, officiellement, le dioxyde de carbone comme contaminant chimique de l’atmosphère. Elle désigne également comme gaz à effet de serre le dioxyde de carbone, le méthane, l’oxyde nitreux, les hydrofluorocarbures, les perfluorocarbures et l’hexafluorure.

 

Tags:, , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :