À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Iran. La sphère politico-médiatique vibre au rythme de la dotation en armes de l’opposition

Mensonges, désinformations, désinvolture indécente, ingérence, manipulation de toutes sortes, transfert d’armes …, rien n’est épargné pour semer le chaos en Iran. Les torrents de boue politico-médiatiques évoluent au rythme des actions musclées menées contre ce pays.

« L’Iran a condamné à mort 1 5000 manifestants ». L’information est d’abord donnée par Newsweek sur la base d’un faux document -en fonction des acteurs qu’elles impliquent, il y a des informations pour lesquelles, certains médias ne s’embarrassent d’aucune précaution ! -. Agissant en récepteurs-relais, en véritables caisses de résonnance, comme on dit, sans prendre le moindre recul et faisant preuve d’une légèreté indécente, des responsables politiques de plusieurs pays, souvent donneurs de leçons, ont aussitôt relayé cette fake-news.

Le toupet de Trudeau

Les torturés de Kherson : personne n’en parle (capture écran)

Parmi ces spécialistes de la surenchère ciblée, il y avait des députés européens et des membres du département européen pour l’action extérieure, mais aussi des leaders -si ce mot a encore un sens-, comme le canadien Justin Trudeau. Avec une désinvolture pour le moins consternante, le Premier ministre du pays de l’érable s’est fendu d’un tweet clamant : « Le Canada dénonce la décision barbare du régime iranien d’imposer la peine de mort à près de 15 000 manifestants ».

Tweet qui fut aussitôt retiré, sans la moindre précision d’usage. Au même moment sont tombées des informations avérées sur des personnes torturées par l’armée ukrainienne à Kherson et exhibées, comme des trophées, devant les caméras, l’exécution d’une centaine d’autres et la disparition 200 habitants de la même ville, sans compter l’exécution de sang-froid et avec préméditation de prisonniers de guerre par les troupes de Kiev, sans que cela ne fasse l’objet de la moindre observation. Mais les condamnations sélectives et les émotions à géométrie variable font désormais partie de la culture politique des « élites » de certains pays.

« L’Iran est attaqué. L’assaut médiatique est intense »

Intervenant lors de la séance plénière du Parlement européen, mardi dernier, l’Irlandais Mick Wallace, issu des Indépendants pour le Changement, s’est élevé contre cette tragi-comédie. « La semaine dernière, nous avons eu des députés européens et des membres du Service européen pour l’action extérieure et même certains dirigeants mondiaux répandant de la désinformation accusant le gouvernement iranien d’avoir décidé d’imposer la peine de mort à près de 15 000 manifestants. Lorsque le mensonge a été dévoilé, le Premier ministre canadien a supprimé son tweet. Mais il n’a pas présenté d’excuses » s’insurge le parlementaire irlandais, avant de poursuivre : « Il y a des manifestants pacifiques. De nombreux Iraniens sont injustement emprisonnés et devraient être libérés, et beaucoup trop d’entre eux ont été tués par la répression agressive. Il y a également eu beaucoup de violence et des meurtres commis par certains manifestants, des dégâts et des destructions incalculables. Cela ne serait toléré nulle part ailleurs ». Et Mick Wallace de préciser : « John Bolton a confirmé que l’opposition iranienne est désormais armée, d’armes entrant en Iran depuis le Kurdistan irakien. L’Iran est attaqué. L’assaut médiatique est intense. La campagne de propagande et de déstabilisation rappelle l’opération de changement de régime syrien. » « Ceux qui soutiennent la soi-disant révolution syrienne ne disent rien aujourd’hui sur la Syrie en ruine, occupée illégalement, sanctionnée à mort avec des millions de déplacés et des centaines de milliers de morts. Est-ce c’est ce que vous voulez pour l’Iran ? », s’interroge enfin l’élu irlandais.

Mike Wallace : « John Bolton a confirmé que l’opposition iranienne est désormais armée, »

« L’opposition iranienne est maintenant armée »

Censée être une encyclopédie en ligne, donc supposée suivre une démarche de rigueur avec un souci d’objectivité, Wikipédia supprime la source à laquelle se réfère l’euro-député, en l’occurrence John Bolton -conseiller à la sécurité nationale de 2018 à 2019, sous l’administration Trump- et se contente de mentionner « Il (NDLR. Mick Wallace) soutient le régime iranien lors des manifestations de 2022. Il condamne les violences commises par les manifestants et déclare : « L’Iran est attaqué. L’assaut médiatique est intense. La campagne de propagande et de déstabilisation rappelle l’opération de changement de régime syrien ».

Or, primo, comme on peut le constater plus haut, Mick Wallace a déploré aussi bien les violences des forces de l’ordre iraniennes que celles des manifestants. Secundo John Bolton a bien déclaré aux journalistes de la BBC Perse (Londres) que les émeutiers étaient armés depuis l’extérieur (voir lien -vidéo postée le 18-11-22).

« L’opposition iranienne est maintenant armée d’armes provenant des stations Basij (1) ainsi que d’armes importées en Iran depuis la région du Kurdistan irakien. Donc, je pense que la perspective d’efforts systématiques de l’opposition…, non seulement des protestations mais aussi l’utilisation de la force contre le gouvernement, envoyant un message signifiant : nous ne sommes plus désarmés », avait indiqué l’ancien conseiller à la sécurité nationale.

Rappelons que les protestations que connaissent les villes iraniennes, font suite à la disparition tragique, le 16 septembre dernier, de Mahsa Amini, une jeune étudiante iranienne d’origine kurde (22 ans), alors qu’elle était incarcérée, depuis 3 jours, pour infraction au code vestimentaire en vigueur dans le pays.  

D. S.

(1) Le Bassij est groupe paramilitaire iranien qui fait office de police des mœurs et de rétablissement de l’ordre.

Visionner l’intervention de John Bolton : https://www.youtube.com/watch?v=2bzggvBVhEM

Tags:, , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :