À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

L’ouragan Ida inverse le sens d’écoulement des eaux du Mississippi

Plus de 8 millions de litres d’eau par seconde ont été bloqués et renvoyés en amont à un débit de plus d’un million de litres/seconde.

Alors classé ouragan de catégorie 4, sur l’échelle Saffir-Simpson qui en compte 5, avec une force inouïe, l’ouragan Ida a frappé les côtes de la Louisiane, dès les premières heures de dimanche matin. La puissance des vents et la pression générée par l’intempérie, étaient telle qu’elles ont réussi à inverser le cours du fleuve du Mississippi. Inverser le cours de ce fleuve est une entreprise simplement titanesque. Au cours des quelques jours qui ont précédé l’arrivée de la tempête, ce géant de l’hydrographie américaine déversait jusqu’à 8,5 millions de litres d’eau par seconde dans le golfe du Mexique. Mais durant l’inversion du cours, 1,14 million de litres par seconde coulaient en amont ; c’est-à-dire dans le sens inverse où l’eau coule habituellement. Ce phénomène époustouflant a duré environ deux heures.

Le Mississippi au niveau de la Nouvelle-Orléans (photo Dahmane SOUDANI)

La force des vents était accentuée par la chute, le même jour, de près de 61cm de précipitations provoquant des ondées allant jusqu’à 2,13m.

Ida, comme Katrine en 2005

Bien que rare, l’inversion des cours d’une vallée par des intempéries n’est pas sans précédent. Les ouragans Katrina -catégorie 5- en 2005 et Isaac -catégorie 1- en 2012 ont provoqué les mêmes phénomènes.

Le ballet des cyclones se poursuit (source National Hurricane Center -USA)

Fort heureusement, aujourd’hui, lundi, lda a été déclassé en tempête tropicale. Il est presque entièrement sur la terre ferme et se situe (à 15h30, heure de New York), aux confins de la Louisiane et du Mississippi.

Petit bémol à tout excès d’optimisme, l’évolution et la trajectoire de la tempête tropical Kate, au nord-est des Caraïbes, restent incertaines et la formation d’un nouveau cyclone au large de la Guinée et de la Guinée-Bissau est imminente (70% de chance).  La saison des cyclones n’a pas encore dit son dernier mot.

Dahmane SOUDANI

Tags:, , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :