À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Nikki Haley jette l’éponge

Donald Trump, le président américain vient d’annoncer qu’il accepte la démission de Nikki Haley de son poste d’ambassadrice permanente des Etats-Unis auprès des Nations Unies. Cette grande prestidigitatrice de l’organisation onusienne et ancienne gouverneure  de la Caroline du Sud (Parti républicain) occupait cette fonction depuis le 27 janvier 2017.

En novembre 2010, sur le plateau de CNN, Collin Powell, un autre illusionniste de talent dit regretter son discours devant le Conseil de sécurité à propos des armes de destruction de Saddam Hussein et les fausses preuves exhibées à cette occasion en précisant toutefois qu’il avait été induit en erreur par les services de sécurité. Le résultat, on le connaît : dévastation totale de l’Irak avec à la clé un million de morts en pertes et profit sans que personne n’ait des comptes à rendre.

Nikki Haley va-t-elle faire la même repentance à propos de la Syrie et du Yémen ou va-t-elle assumer pleinement son mandat ? On sait que la demande de démission de l’ambassadrice remonte à six mois, soit quelque jours seulement après la nomination de Mike Pompeo, ancien directeur de la CIA -un dur parmi les durs- au poste de secrétaire d’État des Etats-Unis.

 

Tags:, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :