À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Algérie. Aït-Ahmed n’est plus

Hocine Aït-Ahmed, l’un des neuf historiques qui ont déclenché la guerre d’indépendance de l’Algérie, en novembre 1954, et opposant au régime algérien dès l’indépendance n’est plus. Le leader historique du Front des forces socialiste (FFS), fondé en 1963, soit, à peine une année après l’indépendance de l’Algérie, est décédé, hier, le 23 décembre, à l’âge de 89 ans, dans un hôpital suisse à Lausanne. Avec la disparition d’Aït-Ahmed, l’Algérie enterre le dernier des architectes de son indépendance.

Tags:, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :