À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Nouvelles normes environnementales. L’ère des produits et services à traçabilité biocompatible

L’Organisation internationale de normalisation (ISO) veut inscrire le reflexe environnemental dans le marbre des

Cette fleur ne pourra plus être endommagée par un produit industriel toxique (photo Dahmane Soudani)

Cette fleur ne pourra plus être endommagée par un produit industriel toxique (photo Dahmane Soudani)

entreprises et des organismes qui sollicitent la certification ISO 14001.

L’Organisation internationale de normalisation vient d’achever la révision de la norme ISO 14001 établissant les critères d’un système de management environnemental. La nouvelle version la certification environnementale prend en compte :

  • Un plus grand engagement de la direction ;
  • Un alignement plus accentué des objectifs environnementaux sur l’orientation stratégique mise en place par les candidats à la certification ;
  • Une meilleure protection de l’environnement en accordant plus d’importance aux actions proactive, autrement dit anticipation et pilotage des actions mises en œuvre en vue d’atteindre des objectifs clairement définis ;
  • Une communication plus efficace adossée à une stratégie ;
  • Une approche du cycle de vie, qui prend en compte, du point de vue environnemental, chaque étape d’un produit ou service, de sa conception à sa fin de vie.

« Je pense que la perspective de cycle de vie et les problématiques liées à la chaîne d’approvisionnement traitées dans ISO 14001 occuperont à l’avenir une place croissante », a déclaré Anne-Marie Warris présidente du comité technique d’ISO qui vient d’achever la révision de la norme 14001.

300 000 certifications

Selon l’organisation ISO la nouvelle version de la norme environnementale « reflète les dernières tendances, notamment la prise de conscience croissante des entreprises de la nécessité de prendre en compte à la fois les facteurs externes et internes qui influent sur leur impact, en particulier la volatilité climatique ».

L’examen de cette évolution montre que l’Organisation mondiale de la normalisation veut clairement intégrer la démarche environnementale dans les stratégies des entreprises et des organismes qui sollicitent la norme ISO 14001. En particulier, la nouvelle version met l’accent sur l’engagement managérial, la communication, l’anticipation et le suivi. Surtout elle inaugure l’ère des produits et services biocompatibles.

Le standard ISO environnemental a été mis en place en septembre 1996 et a fait l’objet d’une révision en décembre 2004 ; une adaptation visant à le rendre compatible avec la norme management de la qualité dite ISO 9000.

La norme management environnemental est l’une des plus sollicitées. Depuis son lancement, il y a près de 20 ans, elle a fait l’objet de 300 000 certifications de par le monde.

Dahmane Soudani

Tags:, , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :