À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Incident de Tunis. La vérité, selon BHL

À la question d’un journaliste de l’édition en ligne, d’aujourd’hui, du magazine Le Point, « Vous rentrez de Tunisie. On a lu des choses folles dans la presse. Que s’est-il vraiment passé ? », le philosophe français réplique : « Factuellement pas grand-chose. Quelques dizaines d’islamistes, peut-être d’exilés kadhafistes, qui m’attendaient à l’aéroport et s’indignaient de voir un sioniste poser son sale pied sur le sol du pays, mais l’événement, s’il y en a un, c’est ce qui a suivi. Et c’est ce vent de haine et de folie qui s’est mis à souffler dans les rédactions, sur la Toile, sur les réseaux sociaux ».

Pour qu’on ne nous sorte pas, la sempiternelle argutie de « citation sortie de son contexte », nous mettons, en hors-texte, le lien qui permettra à nos lecteurs de prendre connaissance de la totalité de l’entretien.

Pour ce qui le concerne, le collectif d’avocats tunisiens qui a demandé l’ouverture d’une enquête sur le dernier déplacement de BHL en Tunisie, est, sans détour aucun, traité de « groupe de crétins »

« Islamistes », « exilés kadhafistes », les protestataire de l’aéroport de Tunis Carthage, sont aussi « quelques poignées de fanatiques drogués à l’antisémitisme le plus enragé ». Attention pour cet homme d’une rigueur absolue quant à « la culture politique » indispensable à la réalisation de la démocratie, refuser de le recevoir personnellement, c’est faire preuve d’antisémitisme.

Dans notre édition d’hier, nous avions prévu ce raccourci d’une indigence d’esprit lamentable. Quitte à se répéter, rappelons chaque année, les Tunisiens reçoivent des milliers de juifs des quatre coins du monde, pour le pèlerinage de la Ghriba et jamais aucun d’entre eux n’a été inquiété ou s’était plein d’avoir été mal reçu ; Bien au contraire pour les Tunisiens, c’est un moment de fête partagé.

Et bien évidemment, il n’est plus possible d’émettre la moindre hypothèse sans qu’on vous sorte les arsenaux de la nouvelle forme de censure avec leurs lots de complotisme et autre conspirationnisme. Peut-être notre cher philosophe qui en use à profusion, a-t-il perdu de vue qu’un certain Gaston Bachelard avait, avec la modestie de grands, suggéré que « L’esprit scientifique (ndlr. donc fondamentalement l’évolution de la pensée humaine) se constitue sur un ensemble d’erreurs rectifiées ».

À propos des « Islamistes », « exilés kadhafistes », et des « fanatiques drogués à l’antisémitisme le plus enragé », le sérieux quotidien tunisien La Presse donne une toute autre version de la réaction des Tunisiens à la visite de BHL. « La visite de la colère et de la discorde a donc pris fin suite à la mobilisation de la société civile et de toutes les forces actives pour qu’il quitte le pays. Les manifestations de colère se sont étendues à l’intérieur du pays où les manifestants s’étaient opposés à cette visite inopinée et avaient appelé vivement à son départ », édite La Presse.

Cela dit, pour que nos lecteurs puissent se faire, eux-mêmes, une idée de la réalité des faits, il leur suffit de regarder cette vidéo.

 

 

 

Accéder à l’intégralité de l’interview : http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-le-verite-sur-le-voyage-de-bhl-en-tunisie-02-11-2014-1878003_23.php#xtor=CS3-190

Tags:, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :