À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Obama déclare la guerre à l’État Islamique

Obama déroule son plan de guerre contre l'EI (photo écran-DR)

Obama déroule son plan de guerre contre l’EI (photo écran-DR)

Systématisation des raids aériens contre les éléments de l’organisation extrémiste « autoproclamée État Islamique » (EI), là où ils se trouvent pour ouvrir, dans le cas de l’Irak, des espaces aux forces irakiennes et kurdes. Renforcement de l’assistance militaire à ces mêmes forces, à travers le renseignement, l’entrainement et les équipements, aide humanitaire aux populations déplacées du fait de la violence des hordes de l’EI et mise en place d’une coalition spécialement avec « les pays arabes qui peuvent mobiliser les communauté sunnite en Irak et en Syrie pour chasser les terroristes de leurs terres », mais il n’y aura pas de soldats américains au sol. Tel est le contenu du plan déroulé, ce soir, par le président Barack Obama dans son message adressé à la nation.

L’objectif de l’intervention américaine qui a débuté le 8 août dernier avec, à la clé « 150 raids aériens menés avec succès », est on ne peut plus clair : l’IE doit être entièrement détruit. Avant de s’adresser à ses compatriotes, le président américain s’est entretenu avec les représentant du Congress qui lui ont apporté leur soutien ; signe que les Etats-Unis vont intensifier leurs opérations en Irak, voire même en Syrie.

« l’EI n’est pas musulman. Aucune religion n’encourage le meurtre et la majorité des victimes de l’EI sont des musulmans. L’EI n’est certainement pas un État, c’est formellement une organisation d’El-Qaïda qui a pris avantage du conflit sectaire en Irak et de la guerre civile en Syrie (…) pour s’emparer de territoires. L’EI est une organisation terroriste. Ces terroristes sont uniques dans leur brutalité. Il exécutent des prisonniers, tuent des enfants. Ils violent les femmes et les réduisent à l’esclavage. Ils pratiquent des génocides envers les minorités. Acte ultime de barbarisme, ils ont pris la vie à deux journalistes américains », assène Barack Obama, visiblement très déterminé. Et le président américain d’annoncer un rendez-vous d’ici deux semaines avec les représentants du conseil de sécurité de l’ONU pour mobiliser la communauté internationale autour de « ces efforts »

Selon le président américain, la menace terroriste reste importante au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Tags:, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :