À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

La fermeture de l’espace aérien russe aux avionneurs européens pourrait leur être fatale

Alors qu’elle n’est pas encore officiellement actée, cette décision sème déjà la panique

Les valeurs des compagnies aériennes chutent dans l'espace russe (photo écran)

Les valeurs des compagnies aériennes chutent dans l’espace russe (photo écran)

 Se référant à « des sources proches du dossier », le quotidien économique russe, Vedomosti a annoncé, hier mardi, l’examen par les autorités russes de la possibilité d’interdire le survol de leur territoire aux avions des compagnies aériennes européennes. Du coup, selon le The Washington Post -reprenant l’agence Associated Press- les valeurs des actions de la Lufthansa, de l’AIG –propriétaire de British Airways-, d’Air France-KLM et du Finlandais Finnair ont respectivement dégringolé de 1,5%, 2,9%, 3,8% et de 5,6%.

Selon l’estimation de plusieurs experts, s’il arrivait à Moscou traduire cette décision dans les faits, la compagnie Lufthansa pourrait perdre plus d’un milliard d’euros par trimestre.

Cette question du refoulement de certaines compagnies aériennes a été évoquée par le Kremlin dès le début de la crise ukrainienne, mais Vladimir Poutine a toujours estimé que les contre-sanctions, comme d’ailleurs les sanctions, elles-mêmes, étaient contreproductives.

Surcoûts insupportables

Reste que les récentes mesures européennes infligées à au transporteur low-cost russe Dobrolet –filiale d’Aeroflot- ont modifié la donne et Moscou

Sanctions. Israël s'y met (photo d'écran)

Sanctions. Israël s’y met (photo d’écran)

pourrait bien mettre sa menace à exécution.

La fermeture du corridor aérien russe aux compagnies aériennes européennes, desservant l’Asie, peut se traduire par des pertes de temps et des surcoûts insupportables pour les usagers et les transporteurs eux-mêmes. De plus cela nécessite des accords avec d’autres pays beaucoup moins sûrs que la Russie qui, malgré tout, reste une référence en la matière.

Un autre élément vient compliquer le dossier des sanctions. Selon l’hebdomadaire britannique Flight International, le ministre israélien de la Défense a ordonné aux sociétés israéliennes qui participent à la fabrication de drones de bloquer les négociations sur les futurs contrats de livraison de ce matériel à la Russie.

Tags:, , , , , , ,

un commentaire le “La fermeture de l’espace aérien russe aux avionneurs européens pourrait leur être fatale”

  1. Guilleminot Christian août 9, 2014 à 6:51 #

    Pourquoi acheter et aider ceux qui veulent votre perte ? Iriez-vous chez l’épicier qui menace de vous empoisonner ou laisseriez-vous entrer chez vous un individu qui menace de vous assassiner ?
    C’est le cas de la Russie et elle se préserve à juste titre. L’appelation « sanction » est à mon avis totalement impropre, il s’agit de protection des populations russes contre un agresseur qui est l’alliance Étasunis-Union-européenne. Cette alliance est plutôt une dépendance de l’UE dont les fondement et traités ont été écrits à Washington, de même que la création de l’euro voulue par le même empire.

    De plus en plus de Français comprennent que leur intérêt est de sortir du piège européen et que notre culture et nos regards se portent naturellement vers les pays du Sud, de la Méditerranée et de l’Orient, dont la Russie qui a tant apporté au monde par sa science et sa technologie. N’oublions pas qu’aujourd’hui les Étasuniens sont incapable d’envoyer un homme sur la station spatiale internationale sans la technologie russe. Il en est de même de leurs plus grosses fusées qui dépendent des moteurs russes.

    Washington et la Maison blanche en particulier semblent habité de fous furieux, ce que dément heureusement une partie importante du peuple étasunien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :