À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Nicolas Sarkozy mis en examen pour corruption active

Dans la nuit de mardi 1er à mercredi 2 juillet, le parquet financier parisien a annoncé la mise en examen de l’ancien président français Nicolas Sarkozy pour « corruption active », « trafic d’influence » et « recel de violation du secret professionnel ». Cette procédure est ouverte à l’issue d’une garde à vue, au cours de la journée de mardi, qui a duré de 8h à 23h30 dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre (Hauts-de Seine). Une première en France pour un ancien président de la République !

Interpelés un peu plus tôt en vue de leur garde à vue, Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy et le haut magistrat parisien Gilbert Azibert ont, eux aussi été mis en examen.

Mis sur écoute par les juges parisiens dans le cadre de l’affaire du financement présumé de sa campagne électorale de 2007 par des fonds libyens, Nicolas Sarkozy se retrouve pris au piège d’une affaire qu’il croyait avoir, à jamais enterrée. Les interceptions ont révélé que l’ancien président français avait tenté d’obtenir par Gilbert Azibert des informations sur la procédure, alors en instruction, sur dossier Bettencourt le visant personnellement -affaire dans laquelle Nicolas Sarkozy avait bénéficié d’un non-lieu le 7 octobre 2013-. En échange l’ancien locataire de l’Élysée devait faire jouer ses relations pour faire nommer le magistrat à Monaco.

Le délit de corruption active peut entrainer une condamnation allant jusqu’à 10 ans de pris.

Rodée à l’intox de haute voltige la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy a lancé un campagne mensongère à défaut d’être diffamatoire, y compris la mise en ligne de faux documents, contre la juge Claire Thépaut, l’une des deux magistrates, côté de Patricia Simon, qui ont mis, en examen l’ancien président français. La presse inféodée n’est pas en reste. Elle tire à boulets rouges sur « deux magistrates rouges » et « isolées ». C’est à se demander si les Sarkozystes n’ambitionnent pas de désigner eux-même le magistrat qui devra juger leur parrain.

 

Tags:, , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :