À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Turquie. Erdogan défend les droits de l’Homme en Syrie et interdit la liberté d’expression en Turquie.

Sur ordre de Recep Tayyip Erdogan, Premier ministre turc, l’Autorité turque de télécommunications (TIB) a bloqué l’accès à la plateforme Twitter, depuis le 20 mars au soir.  Cette décision représente une vaine tentative visant à limiter la multiplication de témoignages sur la corruption, impliquant les principaux acteurs du pouvoir à Ankara. Une semaine plus tard, ce fut au tour de Youtube, la filiale de Google dédiée au partage de documents vidéo, d’en faire les frais.

À l’unanimité, la cour constitutionnelle, la plus haute juridiction du pays, à rendu hier, mercredi, un arrêt condamnant la première mesure considérée commune une violation du droit constitutionnel à la liberté d’expression. La cour a également ordonné le déblocage immédiat du réseau de microblogging. Ce jugement a été publié, ce jeudi, au journal officiel turc, mais Ankara ne s’est toujours pas exécutée, en dépit de l’appel du président turc Abdullah Gül.

L’Union européenne et le secrétariat d’État américain se sont joints à l’appel du président turc en vain.

Au vu de cette attitude, le lecteur lambda se demandera légitimement, quelles causes défendent alors, réellement, le Parti de la Justice et du Développement (AKP) et M. Erdogan en Turquie et dans la région.

En Syrie, le souci immédiat d’Ankara est d’installer les Frères musulmans au pouvoir. Mais, le maitre d’Ankara a du plomb dans l’aile, en raison de l’isolement du Qatar, son allié de fortune, depuis le 5 mars dernier, au sein des autres monarchies du Golfe. Si cette première étape était franchie, la Turquie d’Erdongan agirait pour faire transiter un gazoduc par le territoire de sa future chasse-gardée ; gazoduc dont l’un des principaux bénéficiaires serait d’ailleurs le Qatar. Reste que pour l’heure, ce petit émirat richissime a fort à faire pour desserrer l’étau autour de lui.

 

Dernière minute

Selon plusieurs média locaux, la Turquie vient de lever l’interdiction d’accès à Twitter.

Tags:, , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :