À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Malaysia Airlines. Vol MH-370 : le mystère reste entier

Le vol MH-370 assuré par un Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines sème le doute chez les experts. La disparition, il y a une semaine, de cet appareil reliant Kuala Lumpur (sud) à Pékin (nord), avec à son bord 239 passagers reste un mystère et la déplorable communication développée par les autorités malaisiennes ne fait que dérouter les enquêteurs et accentuer l’angoisse des familles des « disparus ».

Cela dit, on sait, à présent, qu’après la perte de la liaison avec la tour de contrôle de Kuala Lumpur, le 777 a continué à voler, au moins, pendant près de 4 heures pendant lesquelles il a continué à transmettre des signaux en direction du système de satellites Inmarsat dont le siège se trouve à Londres.

Mais au moment de la perte de contact avec Kuala Lumpur, le Boeing a, de façon tout à fait inattendue, porté son altitude à 13 716 mètres (au-delà de l’altitude autorisé pour un 777) avant d’effectuer un virage serré et de prendre la direction de l’ouest, vers l’océan indien. Il est ensuite redescendu à 7 010 mètres. Ces brusques changements de cap et d’altitude pourraient révéler un épisode de conflit pour le contrôle de l’appareil, mais cela reste une simple hypothèse.

Il semblerait, par ailleurs, que pendant ses quatre heures de vol, l’appareil a, à plusieurs reprises, changé de cap et de direction. Ce qui l’aurait, sans doute empêché d’atteindre la vitesse de croisière. En quatre heures de vol, en vitesse de croisière, un 777 peut, en effet, depuis son point de départ, facilement atteindre le Pakistan ou l’Afghanistan.

En tout cas la thèse d’une désintégration de l’avion en plein vol au moment de la perte de contact avec Kuala Lumpur est battue en brèche. Le contrôle humain de l’appareil avec neutralisation volontaire des transpondeurs (émetteurs-récepteurs radio) et systèmes annexe de transmission, fait, à présent l’unanimité.

Quelle était la destination prise par le Boeing ? Est-il parvenu à une quelconque destination ? Si oui, où se trouve-t-elle ? Sinon, l’avion se serait-il abîmé quelque part ? Où ? Comment ? Pourquoi ?… ce sont là autant de questions auxquelles vont tenter de répondre les différents pays engagés dans la recherche de l’aéronef. Pour l’heure, les Etats-Unis concentrent leurs efforts sur le golfe du Bengale et le nord de l’océan indien et l’Inde fouille les iles désertes de la mer d’Andaman. Le détroit de Malacca intéresse également les experts de l’aviation civile.

Un pan de voile est levé, mais le mystère reste entier.

Tags:, , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :