À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Covid-19. La mortalité recule, mais le nombre de cas ne cesse de grimper

L’épicentre de l’épidémie semble se déplacer vers le sud, mais au sein des pays les plus affectés, le taux de mortalité en France reste le plus élevé.

Dans le monde, la mortalité est en baisse. À 8 470 décès, la journée du 17 avril dernier reste la plus meurtrière. Aujourd’hui, 29 juin, il n’y a eu que 3 501 morts.  Mais le nombre de cas continue d’augmenter. À 194 190 cas confirmés, la journée de vendredi dernier -26 juin- reste celle où l’on a enregistré le plus grand nombre de personnes testées « positif ». C’est l’équivalent du bilan de la Turquie depuis le début de la pandémie. Les États-Unis ont connu une flambée de cas depuis le 22 juin dernier avec un pic inquiétant de 47 341 cas enregistrés également vendredi dernier. Mais ce ne sont pas les mêmes aires de propagation de l’infection qui sont responsables de ce nouveau départ à la hausse. En lieu et place des États de New York, New Jersey, Connecticut, Massachussetts et de Californie…, ce sont plutôt la Géorgie, l’Arizona, la Caroline du Nord, l’Ohio, le Tennessee, l’Alabama, le Mississipi, l’Oklahoma, l’Oregon, la Floride et le Texas qui sont à l’origine de cette nouvelle flambée. 

1,44% de la population du Chili infecté

Parmi les pays les plus affectés par la crise sanitaire, le Chili est celui qui en souffre le plus. Dans ce pays d’Amérique latine, le nombre total de cas représente 1,44% de la population totale, mais la mortalité reste l’une des plus faibles au monde, à peine 2%. Reste que dans ce pays, le nombre de cas critiques flirte avec les 2 100 patients en soins intensifs. 

Il s’agit du pourcentage du nombre de morts rapporté au nombre total des cas

À ce jour, dans ce groupe de nations, la France reste le pays qui enregistre le taux de mortalité, liée à la covid-19, le plus élevé. Il est de 18,15%. Depuis début mai, le pays semble néanmoins surmonter la crise. Viennent ensuite, l’Italie (14,5%), le Royaume-Uni (14%), le Mexique (12,29%) et l’Espagne (9,58%)

Parmi les pays qui comptent le plus grand nombre de cas, le Brésil est en deuxième position derrière les États-Unis avec 1 368 195 cas confirmés -ce qui ne signifie pas que tous les cas sont actifs-. 

Parmi les dix pays les plus touchés, il y a également le Pérou, le Chili, et le Mexique. L’Inde se trouve également dans ce groupe et le Pakistan, le Turquie et l’Arabie Saoudite sont en passe de l’intégrer. 

Ainsi, une perspective de déplacement de l’épicentre de la pandémie vers le sud, y compris aux USA, est en train de s’esquisser.

Dahmane SOUDANI    

Tags:, , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :