À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Coronavirus. Aux États-Unis, la barre des 200 000 cas quotidiens pourrait être atteinte en juin

Selon un document interne de l’administration Trump qui s’est retrouvé entre les mains de la rédaction du New York Times, en matière de covid-19, des jours sombres guettent l’avenir immédiat des États-Unis. À en croire le contenu de ce document relaté, ce lundi, par le quotidien new-yorkais, aux alentours du 1er juin, le nombre quotidien de morts pourrait atteindre les 3 000 décès. Quant au nombre de cas, il atteindrait allègrement les 200 000 personnes infectées par le coronavirus, toutes les vingt-quatre heures. Ce qui au vu du taux de mortalité liée à cette pathologie serait gravissime.

À ce jour, la journée la plus meurtrière, aux États-Unis fut celle du 21 avril dernier. Elle avait alors emporté 2 683 vies humaines. La journée où le nombre de cas confirmés fut le plus élevé est celle du 24 avril avec 38 958 cas déclarés.

Aux USA, depuis les deux premiers cas déclarés le 1er mars 2020, le bilan de la pandémie s’élève à 1 210 367 cas et 69 492 décès.

La mortalité liée à la covid 19 étant, pour l’heure de 5,74%, deux cents milles cas déclarés se traduiront donc par 11 480 décès. À ceci, il faudra ajouter les cas graves, les effets de surcharge des unités de soins. 

Cette situation, déjà tragique, est aggravée par une cacophonie difficile à comprendre et encore plus difficile à admettre entre le président Donald Trump et la majorité des gouverneurs. Alors que le locataire de la Maison-Blanche veut mettre fin au confinement et relancer les activités, les gouverneurs ne veulent pas prendre des risques inutiles. Piqué au vif, le président Trump agit par slogans incitant les citoyens à battre le pavé, depuis son compte twitter. Alors que la solution est peut-être dans un confinement sélectif, limité aux personnes atteintes de la pathologie virale et aux personnes à risque, pour l’heure, chaque partie campe sur ses positions.

À présent, la véritable question est de savoir jusqu’à quand les Américains vont-ils assister passivement à la disparition des leurs sans broncher.

D. S.

Tags:, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :