À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

USA. Caucus de L’Iowa : le fiasco

Des résultats partiels délivrés avec près de trois heures de retard, un système de vote électronique défaillant sans que personne ne soit en mesure dire clairement qui en est le fournisseur et pour finir, report de l’annonce des résultats. Le lancement des primaires du Parti démocrate, hier (lundi) dans l’État de l’Iowa, s’est déroulé dans des conditions pour le moins troublantes. Le président du comté de Des Moines, Tom Courtney, a déclaré à l’agence AP que des problèmes technologiques semblaient avoir contribué au retard en ajoutant que dans sa circonscription au moins, « l’application créée pour que les organisateurs du caucus délivrent les résultats était un gâchis ». 

« Nous avons constaté des incohérences dans la communication de trois séries de résultats », a déclaré de son côté Mandy McClure, directrice de la communication du parti. « En plus des systèmes technologiques utilisés pour tabuler les résultats, nous utilisons également des photos des résultats et une trace papier pour confirmer que tous les résultats correspondent et nous assurer que nous avons confiance dans l’exactitude des chiffres que nous rapportons. Il s’agit simplement d’un problème de report, l’application n’a pas failli et ce n’est pas un hacking ou une intrusion. Les données sous-jacentes et la trace papier sont solides et prendront simplement du temps pour rapporter plus de résultats. », devait-elle ajouter.

Résultats partiels (photo écran -DR)

Selon les résultats partiels, le grand perdant de cette première étape du caucus serait Joe Biden, ancien vice-président sous Barack Obama et préféré du Comité national du parti (DNC). Il arrive en cinquième position sur les sept candidats -sur onze au total- qui participent au caucus de l’Iowa. Les grands gagnants de ce coup d’envoi sont Bernie Sanders qui s’empare de la plus haute marche du podium et Elizabeth Warren -autrement dit, l’aile gauche du parti- qui arrive en deuxième position. De leur côté, Pete Buttigieg et Amy Klobuchar, les locaux de l’étape, n’ont pas déçu. Ils arrivent respectivement en troisième et quatrième positions.

Dans un communiqué adressé, dans la foulée, à ses sympathisants, Joe Biden confirme cette première défaite. « Nous sommes là pour le long terme – rappelez-vous qu’il ne s’agit pas de ce soir, mais de toute la campagne », rassure-t-il.

Mais il ne s’agit là que de résultats partiels. Officiellement, le rideau tombe sur la première halte du caucus, sans vainqueur, ni vaincu, sans résultats confirmés et surtout avec de nombreuses questions. On devrait voir un peu plus clair en fin de la journée -de ce mardi-.

Cette confusion et la chute de Joe Biden conjuguées à la récente déclaration de Donald Trump, avertissant les partisans de Bernie Sanders du truquage des primaires, ont donné lieu aux rumeurs les plus folles et rajoutent à la confusion. Ils font remonter à la surface le coup porté par la direction du parti à Bernie Sanders en 2016.  Qui portera le chapeau de la débâcle cette fois-ci, Poutine, Trump, ou l’Iran voire Assad pour sortir de la routine? En tout cas, il faut un coupable, de préférence un acteur ne ne bénéficie pas de l’exclusivité du délit de conspirationisme. Affaire à suivre !

Dahmane SOUDANI

Tags:, , , ,

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :