À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Une ourse retrouve la liberté après 30 ans de captivité

Quand on parle d’animaux sauvage, avec une connotation lourdement péjorative, s’est-on, une fois au moins, posé la question quel regard les animaux peuvent-ils avoir sur nous les humains ? La réponse est peut-être dans le parcours de Fifi une ourse brune-blanche qui, du fait de la cupidité et de la stupidité des hommes, a connu les affres de la souffrance. Il y a plus de 30 ans, alors qu’elle n’était qu’oursonne, Fifi a été capturée et installée dans un zoo en Pennsylvanie au États-Unis. Cet établissement l’a, depuis, utilisée dans des spectacles comme source juteuse de profits. En retour, Fifi, n’a été, ni traitée, ni soignée, ni nourrie correctement.

Quelque vingt années plus tard, en faillite, le zoo a baissé les rideaux. Mais au lieu de libérer l’ourse, les maitres des lieux l’on enfermée dans une cage étroite où l’animal a encore passé dix autres longues années de sa vie, espérant qu’un sauveur vienne, un jour, peut-être, le délivrer. L’expression « être comme en ourse en cage », ne s’est jamais autant vérifiée que pour Fifi.

Finalement, ce sont des membres de l’association américaine PETA (People for Ethical Treatment of Animals) qui ont exaucer ses prières. En 2015, l’équipe de cette association a découvert l’animal dans un piteux état. Fifi vivait dans lieu malsain qui a fini par se répercuter sur son corps et sur son tempérament. Elle était triste et souffrait d’insuffisances de toutes sortes et d’une arthrite qui n’a jamais été traitée. Selon ReachNews qui vient de relater cette tragédie, Fifi ressemblait, à peine, à une sorte de créature mouvante. L’ourse a été immédiatement acheminée vers un sanctuaire pour animaux dans le Colorado. Pendant cinq mois, Fifi a été soignée et bichonnée. Une fois sa santé retrouvée, elle a été remise en liberté dans espace adapté à son espèce et elle se porte comme un charme.

 

Tags:, , , , ,

2 Commentaires le “Une ourse retrouve la liberté après 30 ans de captivité”

  1. Nancy Stimac octobre 26, 2017 à 6:04 #

    Mon coeur se réjouit – Nancy Stimac

  2. Guilleminot novembre 12, 2017 à 3:17 #

    l’impensable arrive parfois et on espère par exemple que la lecture des « boîtes noires » du vol MH117 ne prendra pas autant de temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :