À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

L’armée syrienne élimine 650 terroristes et coupe toute voie de retraite depuis Raqqa

Isolée du monde, Raqqa est dans le viseur de l’armée syrienne.

C’est une information que la presse bien pensante ne donnera pas ou alors la livrera en entrefilet dissimulé dans l’antre d’une colonne tout en gras. L’Armée arabe de Syrie (AAS), épaulée par la très précieuse aviation russe, a libéré, ce samedi, la localité stratégique de Tadef (nord-est d’Alep), donnant directement sur al Bab, ville proche de la frontière turque et toujours contrôlée par Daech. Avant-poste fortifié, Tadef était sous le contrôle des terroristes de cette même organisation terroriste. Dans leur élan victorieux, les vaillants djounoud de l’AAS ont éliminé 650 terroristes et détruit deux chars, quatre véhicules de combat d’infanterie, 18 véhicules équipés d’armes lourdes sept mortiers ainsi que six véhicules traficotés dits « djihad-mobiles ». L’information a été donnée, le jour-même par le ministère russe de la Défense ; une autre raison pour une presse qui passe son temps à débiter des contre-vérités en considérant systématiquement que tout ce qui vient d’ailleurs n’est que pure propagande, de soumettre cette information à une véritable chape de Plomb.

Les crocodiles préparent leurs larmiers

Ce n’est que lorsque l’intelligence est atrophiée et que la complaisance est légion que la contre-information et la désinformation peuvent se permettre de partir à la chasse d’une propagande qu’elles peuvent, en toute impunité, inventer. Qu’importe ! L’armée syrienne s’est, en outre, rendue maitresse de l’axe routier reliant al-Bab à Raqqa, coupant ainsi toute possibilité de retraite et d’approvisionnement aux hordes terroristes qui occupent cette dernière ville.

Ceux qui se cachent derrière le prétexte al-Assad tout essayant de faire comprendre aux pauvres syriens, par le feu et les massacres, de faire un choix entre la vassalisation ou la destruction –car en fait, c’est bien de cela qu’il s’agit-, en ont eu pour le grade. Dans le sang et la douleur, la Syrie s’affranchit progressivement de leurs marionnettes aux favoris hirsutes et prolifiques et c’est irréversible. En tout cas, par cette offensive, l’armée syrienne envoie un message clair à tous les marionnettistes et autres intrus de la région et d’ailleurs : c’est à elle et à elle seule qu’incombe la responsabilité de réaliser les victoires majeures sur son territoire. Après la libération d’Alep, celle de Raqqa est proche et les crocodiles préparent déjà leurs larmiers.

Dahmane SOUDANI

Tags:, , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :