À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

USA. Présidentielle : le yo-yo des intentions de vote

Le 11 août 2015, les sondages donnaient Donald Trump perdant contre Hillary Clinton avec une différence de 14,2 points (52% contre 37,8 des intentions de vote).

Hier dimanche 7 août –soit environ, une année plus tard-, la différence toujours en faveur de la candidate démocrate, n’était plus que de 7,2 points (47,3 contre 40,1%). Le 27 juillet dernier, le milliardaire new-yorkais s’est même offert le luxe de distancer sa rivale de 1,1 point (45,6 contre 44,5%).

Ce qui est intéressant à observer, c’est qu’à chaque fois que l’un des deux candidats monte, l’autre dégringole ; ce qui laisse supposer que les évolutions sont beaucoup plus liées à des effets conjoncturels de campagne qu’à des intentions de vote figées. Ce sont plutôt des signaux que les électeurs envoient aux deux finalistes de la course à la présidentielle américaine.

Tags:, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :