À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Palmyre sera libérée dans les heures qui viennent

Arc-de-Triomphe-Palmyre

La Perle du désert bientôt débarrassée de la barbarie (photo DR)

 

Les miliciens de la brigade Faucons du désert et les éléments l’unité Tigres des troupes d’élite de Damas sont dans les faubourgs de la Perle du désert

 

Les hordes du soi-disant l’État islamique sont dans de mauvais draps à Palmyre, la Perle du désert syrien. Elles sont prises en tenaille par la brigade paramilitaire syrienne dite les Faucons du désert à l’est et les Tigres ou troupes d’élite de l’Armée arabe de Syrie à l’ouest. Ces deux corps des forces syriennes sont déjà au contact direct avec les terroristes de Daech à l’intérieur même de la ville. Les dernières nouvelles indique que les forces spéciales de Damas son déjà dans le quartier Al-Gharf dans le sud-ouest de la ville et des enregistrements réalisés par de services de renseignement étrangers font état de défections dans les rangs du groupe terroriste autoproclamé État islamique.

Par ailleurs des éléments des forces spéciales russes ayant pour « mission de désigner les cibles aux forces aérospatiales » de Moscou, sont déjà sur place et l’un des militaires est mort au combat alors qu’il était isolé et encerclé.

Les héros de Palmyre

Les Faucons du désert est une milice loyale au pouvoir syrien, constituée de 4 500 combattants de toutes confessions et des quatre coins de la Syrie. Elle a été créée, en 2013, par Mohammad Djaber qui est toujours son commandant en chef. Quant aux Tigres, ils font partie du fer de lance de l’armée syrienne et sont dirigés le général Souheil al-Hassan.

La libération de Palmyre ouvrira la voix à la reconquête de Deir ez-Zor, toujours assiégée avant celle de Raqqa.

La victoire de Palmyre aura ses héros. Ce sont avant tout, tous ces combattants anonymes de la brigade des faucons, les commandos Tigres, le soldat russe mort au combat, mais aussi les pilotes russes et syriens qui ont accompli de véritables prouesses. Du 20 au 23 mars, l’aviation russe a détruit 146 cibles à Palmyre.

Quant à Mohammad Djaber et Souheil al-Hassan ils deviennent désormais incontournables dans le processus de réconciliation nationale.

Dahmane Soudani

Dernière minute. Les derniers repères de Daech, à Palmyre, détruits

Selon l’état major de l’armée syrienne, les dernier repères de Daech à l’hôtel Dedeman Palmyra et au carrefour Zira’a à Palmyre ont été détruits, mais la progression de l’armée est ralentie par les engins piégés et les mines posés par les terroristes avant de prendre la fuite. L’EI tente de faire venir des renforts de Sukhna –nord-ouest de Palmyre et du village de Tiba, sur l’autoroute menant à Raqqa en vain. Les forces de sécurité syriennes avaient déjà pris position aux entrées de Palmyre sur les endroits élevés et l’aviation russo-syrienne ne leur laisse aucune chance.

L’Armée contrôle déjà la citadelle de Palmyre.

Tags:, , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :