À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

USA. Nevada : Bernie Sanders menace le clan Clinton

 

Tout porte à croire que les primaires en vue de la présidentielle américaine de 2016 prennent une tournure inédite. La présidentielle elle-même pourrait en être affectée.

 

Bernie Sanders menace sérieusement Hillary Clinton. Selon un sondage CNN/ORC, rendu public, ce mercredi, dans le Nevada où la répartition de 43 délégués démocrates est en jeu, les primaires (caucus) de samedi prochain devront déboucher sur une proportion de 48% des voix pour l’ancienne Secrétaire d’État et de 47% pour Bernie Sanders. Ces estimations déjouent complètement les projections selon lesquelles la présence relativement élevée d’électeurs latino-américains et afro-américains, voire asiatiques, conjuguée au rempart conservateur bien ancré dans les États du sud, devrait réduire à néant les chances du sénateur du Vermont, le seul qui a réussit à décomplexer l’Amérique par rapport à la sémantique socialiste.

L’omniprésence de l’ancien président Bill Clinton aux côtés de son épouse n’y fait rien. Irrésistible, Bernie Sanders gagne ou réduit l’écart à des proportions insignifiantes. L’élu du Vermont n’hésite d’ailleurs pas à rappeler à qui veut l’entendre qu’au moment de son lancement dans la campagne, dans l’État du Nevada, il n’était crédité que de 37% des intention de vote.

Trump, l’adversaire idéal pour le camp démocrate

En revanche, dans le camp républicain où 50 délégués sont en jeu, à 45% des intentions de vote, le sulfureux Donald J. Trump caracole toujours en tête devançant ainsi de 26 points Marco Rubio (19%) et de 28 points Ted Cruz (17%). En queue de peloton on retrouve l’ancien neurochirurgien Ben Carson 7%, le gouverneur de l’Ohio John Kasich 5% -qui décidément n’arrive pas à décoller- et Jeb Bush, lanterne rouge, 1%.

Il est vrai que le jeu est plus polarisé dans le camp démocrate, mais pour l’heure, Bernie Sanders réunit plus du doubles de délégués autour de lui que le champion controversé des républicains. Par ailleurs, le sénateur du Vermont devance sa concurrente Hillary Clinton de 4 délégués (voire notre synthèse) et à moins d’un coup de théâtre, selon les projections actuelles, le Nevada ne permettra pas à l’ancienne Secrétaire d’État de surmonter son handicap.

Cela dit, prêtant aisément le flanc à la critique, Donald Trump serait l’adversaire idéal pour l’un ou l’autre des candidats démocrates, auquel le rouleau compresseur Obama viendra, sans aucun doute, prêter main forte.

Dahmane Soudani

USA. Iowa et New Hampshire : synthèse des caucus.

Nombre de délégués

Démocrates

Républicains

Hillary Clinton Bernie Sanders Donald J. Trump Ted Cruz Marco Rubio John Kasich Ben Carson
Iowa

23

21 7 8 7

3

N. Hampshire

09

15 10 3 4

Totaux provisoires

32

36 17 11 7 4

3

 

Tags:, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :