À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Les armes livrées aux « rebelles » peuvent-elles être utilisées contre des cibles civiles ?

Il y a une semaine, le sénateur républicain de Virginie Richard Black (USA) déclarait que les missiles antichars de longue portée, Tow, peuvent être utilisés contre des avions de ligne en phase d’atterrissage ou de décollage.

Il faut absolument arrêter de livrer des armes aux soi-disant rebelles ; un terme né dans les laboratoires de propagande pour désigner les terroristes instrumentalisés comme variable d’ajustement géostratégique. Ces armes ont déjà servi à tuer des Syriens et des Irakiens, de civils comme des fonctionnaires ou encore des militaires dans l’exercice leurs fonctions ; ce qui rend leur livraison, de surcroît destinée à déstabiliser des États souverains, illégale, du point de vue du droit international. Tout le monde sait que les groupes qui combattent en Syrie adhèrent à la même idéologie, l’extrémisme religieux. Par ce simple fait, la porosité des frontières ainsi que les collusions, voire les fusions entre ces groupes armés, sont évidentes.

Véritable bras armé de la déstabilisation les soi-disant rebelles leur permettent donc de faire la guerre sans la déclarer

L’ALS fournisseur attitré de Daech

Notons au passage que les dirigeants de certains pays occidentaux qui se sont autoproclamés représentants des citoyens syriens au point de se sentir autorisés de décider qui peut les gouverner et qui doit être disqualifié de cette charge, n’ont, jusqu’à présent, trouvé aucun démocrate avec qui travailler. Ils ne s’appuient que sur des groupes armés fanatisés et accessoirement sur des dissidents, donc issus du régime, et qui d’ailleurs déclinent de plus en plus les offres qui leur son faites tant elles tendent à en faire des pantins. Véritable bras armé de la déstabilisation les soi-disant rebelles leur permettent donc de faire la guerre sans la déclarer.

Il y a peu de temps, l’Allemand Jurgen Todenhofer, le seul journaliste occidental a avoir séjourné à Raqqa, sous occupation de Daech, déclarait à Russia Today : «Ils (NDLR. Les représentants de Daech) m’ont dit que s’ils ne s’emparaient pas des armes de leurs ennemis, ils pourraient les acheter, parce que tout a son prix. Ils obtiennent la plupart de leurs munitions auprès de l’Armée syrienne libre (NDLR. ALS)».

Les missiles Tow peuvent également être utilisés contre des voitures officielles blindées

Une autre réaction, tout aussi récente, a retenu notre attention. Le 14 novembre dernier, dans un courrier adressé aux dirigeants syriens, le sénateur républicain de Virginie (USA), Richard Black a stigmatisé le « jeu idiot » de « bons et de mauvais terroristes » en pointant du doigt l’effroyable évidence selon laquelle les missiles américains antichars de longue portée Tow, livrés à la nébuleuse Jound al-Fatah –l’armée de la reconquête- qui entre autres regroupe al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, peuvent facilement atteindre des avions de ligne en phases décollage et d’atterrissage. Or, il est incontestable que certaines de ces roquettes se trouvent déjà entre les mains de Daech qui, demain, pourrait les utiliser dans nos pays, contre nos enfants, dans les lieux publics, voire même contre des voitures officielles blindées.

La livraison de telles armes est totalement irresponsable. C’est une faute lourde de conséquences. Il faudra donc non seulement mettre fin à ces livraisons mais tenter, par tous les moyens, de les récupérer ou les neutraliser.

Tags:, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :