À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Syrie. « Les sources anonymes » s’invitent au sein de l’entreprise de désinformation

La référence à des « sources anonymes » permet à certains média de duper l’opinion publique et de prendre des largesses graves par rapport à la recherche de vérité. Parfois, elle vire à la désinformation immédiatement recyclée en propagande par le terrorisme international.

À peine apostrophée le matin par Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères pour atteinte au principe du droit de réponse, la chaine américaine CNN récidive l’après-midi. Spécialisée dans le sensationnel jusqu’au déni de vérité, CNN a indiqué, ce jeudi, que 4 des 26 missiles russes tirés, hier mercredi, depuis les bâtiments de guerre russes basés en mer Caspienne et visant les positions de Daech en Syrie s’étaient écrasés en Iran. Pas en Syrie, ni en Irak, mais en Iran ! Cette chaine cite une source officielle américaine qui requiert l’anonymat. Sur cette base, l’agence Reuters s’est de son côté rapprochée de la Maison Blanche et rapporte que l’administration américaine refuse de commenter cette information.

Ce n’est pas la première fois que CNN cite « des sources anonymes » à propos l’intervention russe en Syrie. «Nous appelons les média occidentaux tels que CNN et The New York Times, qui publient des rapports de leurs sources anonymes, à avoir l’amabilité de citer les réponses des responsables russes, en face de leurs autres sources», plaide-t-elle en précisant que la diplomatie russe publie régulièrement des informations complètes sur le déroulement de la campagne russe en Syrie », avait relevé Maria Zakharova, dans la matinée.

« Les sources anonymes », une spécialité de CNN

De son côté, l’état major russe est catégorique : cette information n’a aucun fondement. «Peu importe si cela est désagréable et inattendu pour nos collègues du Pentagone et de Langley, mais durant les frappes d’hier sur les infrastructures de Daesh en Syrie, tous les missiles tirés depuis nos croiseurs ont atteint leurs cibles», a confirmé, immédiatement après l’information donnée par CNN, Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

De son côté, Téhéran qualifie cette annonce de « guerre psychologique contre elle (NDLR. La Russie)». En tout cas, l’explosion d’un missile de type Kalibr, utilisé par flotte russe de la mer Caspienne, laisse un impact qui est loin d’être négligeable, facilement détectable par satellite.

Cela dit, des incidents comme cela peuvent se produire. Or CNN n’a effectué aucun travail de critique des sources. En plus, en ce moment, à propos de la question syrienne, elle citre trop de « sources anonymes » et pour tout dire, plusieurs informations qu’elle a données se sont avérées fausses.

Or la Russie livre une guerre totale au terrorisme en Syrie et la propagation de messages qui s’apparentent plus à la rumeur qu’à l‘information est loin d’être innocente à défaut d’être suspecte. Elle est immédiatement exploitée par Daech et les autres groupes extrémistes. Si chaque communication de ce type permettait aux hordes de la terreur –il suffit de saisir « Raqqa » sur l’un des moteurs de recherche pour vous en rendre compte- de recruter ne serait-ce que dix jeunes cela serait dramatique

Tags:, , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :