À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

France. L’installation des Français à l’étranger à la loupe

Pour quelles raisons, les Français s’installent-ils à l’étranger ? À quoi pensent-ils dès qu’il est question d’améliorer leur installation ? Qu’est-ce qui leur manque le plus ? Ce sont autant de questions auxquelles une récente enquête de l’Alliance solidaire des Français de l’Étranger (ASFE) tente de répondre.

L’ASFE vient de dévoiler les résultats de la deuxième édition de sa Grande enquête visant, selon les termes de cette association « à mieux définir les préoccupations des Français établis hors de France ». Cette opération a été saluée par 25 100 réponses, mais seuls 5% des retours émanent des expatriés de la tranche d’âge allant de 18 à 24 ans. En revanche, les personnes installées, depuis plus 10 ans, à l’étranger ont été à l’origine de 70% des réponses.

 À 76% les installations à l’étranger ont pour motifs des raisons professionnelles ou familiales

Le coup de projecteur de l’ASFE de montre que 45% des sondés ont fait le choix de s’installer à l’étranger pour des raisons professionnelles, 31% pour des raisons familiales, 8% pour les études et 13% pour diverses raisons.

Dans cette dernière catégorie, 700 personnes évoquent « l’aventure, l’envie de découvrir le monde ou l’envie de changement » et 500 autres personnes avancent le rejet de la politique ou de la société française.

 Simplifications administratives, accompagnement et information en tête des éléments facilitateurs

 Quant à savoir ce qui aurait pu faciliter l’installation, 21% estiment que leur installation s’était bien passée, sans citer des facteurs particuliers qui auraient plus les aider à faire mieux, 17% citent les simplifications administratives et un meilleur accompagnement des administrations consulaires locales, 13% évoquent l’information en amont et en aval de leur installation. Pour 8%, l’élément facilitateur serait la connaissance de la langue territoire d’accueil ou les opportunités offertes pour son apprentissage. À parité égale, 10% suggèrent l’aide à la recherche d’emploi ou de logement. Les 5% restants auraient voulu plus de contacts avec la communauté française locale.

 Plutôt satisfaits du quotidien

À la question que faut-il faire pour améliorer l’installation, 36% des personnes se disent satisfaites de leur quotidien et ne souhaitent pas le voir changer. Mais 14% citent la simplification des démarches administratives ou les relations avec l’administration, 9% une amélioration du système de santé et une clarification en matière de sécurité sociale et de retraite, 8% de meilleures conditions de scolarisation pour les enfants –en particulier via un meilleur accès au réseau d’enseignement français à l’étranger-, 5% une réduction des impôts ou une simplification des démarches liées à la fiscalité et 3% évoquent un meilleur accès aux média français et à l’actualité française.

Très famille, gourmands et cérébraux

 Mais qu’est-ce qui, donc, manque le plus aux Français installés à l’Étranger ?

Pour

  • 38%, ce sont les proches, la famille et les amis ;
  • 27% la gastronomie et les produits français ;
  • 23% la culture et les média français ;
  • 9% les territoires et le patrimoine.

Mais 13,5% déclarent qu’ils ne ressentent aucun manque vis à vis de la France.

Rappelons qu’en 2011, près de 1,6 million de Français étaient installés hors de France.

Tags:, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :