À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

USA-Caroline du Sud. Le policier qui a tué un afro-américain à Charleston a été mis en examen pour meurtre

Il également été mis à pied par sa hiérarchie

Pour un simple feu de stop grillé sur son véhicule, Walter Scott, un afro-américain, à peine la cinquantaine, a fini assassiné de huit balles dans le dos. L’auteur des tirs fatals est un jeune policier de 33 ans répondant au nom de Michael Slager. La scène s’est déroulée, samedi dernier, dans le nord de Charleston, une ville de 100 000 habitants de Caroline du Sud.

New York, Ferguson, Missouri, Cleveland, Ohio et, à présent Charleston, les scenarii se succèdent et se ressemblent tous ou presque : un policier blanc qui tire sur un concitoyen de couleur.

Malheureusement pour Michael Slager et heureusement pour la vérité, la scène a été filmée par un témoin, dès le premier coup de feu. La vidéo montre Walter Scott en fuite ; une situation qui ne représente aucune menace ni pour l’agent de police, ni pour la sécurité publique et qui donc ne justifie aucunement le recours à une arme à feu. C’est pourtant ce qu’avait fait Michael Slager.

Alors que Walter Scott, inanimé, était allongé face au sol, Michael Slager l’a rejoint et lui a menotté les mains avant de revenir vers l’endroit d’où il avait ouvert le feu. C’est alors qu’il ramassa quelque chose qu’il a ensuite déposé non loin de la victime.

« Avant que je ne commence à filmer, ils étaient tous les deux au sol (…). Je me rappelle que le policier avait le contrôle de la situation », explique à NBC, Feidin Santana, l’auteur de la vidéo en ajoutant que Walter Scott a essayé de se dégager du Taser, mais n’a jamais cherché à l’utiliser.

Hier, mardi, Michael Slager a été inculpé pour meurtre et ce mercredi, Keith Summey, le maire de Charleston a annoncé son licenciement.

L’affaire a dopé les réseaux sociaux et ébranlé les hautes sphères e l’État. Pour l’heure les défenseurs des droits civiques parviennent à contenir la colère de la rue, mais pour combien de temps encore ?

À Charleston les blancs qui ne représentent que 37% de la population, occupent 80% des postes au sein de la police e la ville.

Visionner la vidéo sur le site de Reuters

http://www.reuters.com/video/2015/04/08/white-south-carolina-cop-charged-with-mu?videoId=363773062&videoChannel=2602&channelName=Most+Popular

Tags:,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :