À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

« Nous sommes Charlie, comme nous avons été Tahar Djaout, Abdelkader Alloula et Saïd Mekbel »

Les écrivains algériens Yahia Belaskri et Anouar Benmalek se déclarent Charlie.

La mort des dernières victimes parisiennes du terrorisme, toutes les victimes, ne cesse de soulever l’indignation de par le monde. Après le mea-culpa de la Maison Blanche pour ne pas avoir dépêché un représentant de haut niveau à la marche républicaine de dimanche dernier, c’est au tour des écrivains algériens Yahia Belaskri et Anouar Benmalek de se déclarer Charlie. « Si tu parles, tu meurs. Si tu te tais, tu meurs. Alors parle et meurs !», disait le journaliste et écrivain algérien feu Tahar Djaout, lui aussi tombé, durant la décennie noire, sous les balles assassines des intégristes.

« Des dessinateurs de presse qui ont élevé l’irrévérence au firmament du journalisme »

Sous le titre, « nous sommes Charlie », les deux hommes de lettres algériens affirment : « Nous sommes Charlie. Oui nous sommes Charlie, ne vous en déplaise, messieurs les tueurs ! Nous savons que cela vous insupporte car vous haïssez la liberté, toutes les libertés. En particulier l’une des plus fondamentales, la liberté d’expression, celle que vous croyez tuer en assassinant lâchement des dessinateurs de presse qui ont élevé l’irrévérence au firmament du journalisme, en pratiquant l’humour et la dérision. »

« Vous n’aimez pas la liberté de penser car elle permet le libre arbitre et celui-ci vous est totalement étranger, vous qui prétendez installer les ténèbres dans nos cœurs et nos têtes. Vous n’aimez pas non plus la liberté de conscience, vous qui vous arrogez la folle prétention de diriger nos consciences. Vous n’aimez pas l’amour, ni l’humour bien entendu – l’amour et l’humour vous font peur, vous les suppôts de la haine et du rejet. Vous n’aimez pas la vie, vous n’en avez aucun respect puisque vous semez la terreur et la mort, brutalement, lâchement « assènent Yahia Belaskri et Anouar Benmalek.

Violence barbare et infamie

« Vous n’aimez rien, au fond, vous n’êtes rien d’autre que des criminels méprisables.

Parce que vous êtes incultes et faibles, vous utilisez la violence barbare et l’infamie.

Comme nous avons été américains lors de l’attaque contre le World Trade Center, comme nous avons été espagnols lors des attentats de la gare d’Atocha, comme nous avons été algériens lors de la tentative d’extermination de l’intelligence de ce pays, yézidis sur le mont Sinjar, kurdes dans la ville assiégée de Kobané, nous sommes aujourd’hui français», poursuivent les deux écrivains avant de conclure : « Nous sommes Charlie. Comme nous avons été Tahar Djaout, Abdelkader Alloula, Saïd Mekbel, aujourd’hui nous sommes Cabu, Charb, Tignous, Wolinski, Mustapha Ourad et les autres. Nous sommes Charlie ».

Tags:, , , , , , ,

un commentaire le “« Nous sommes Charlie, comme nous avons été Tahar Djaout, Abdelkader Alloula et Saïd Mekbel »”

  1. Guilleminot Christian janvier 20, 2015 à 5:29 #

    « Nous sommes tous Charlie » proclame la soit-disant France entière avec Libération : et bien non pas moi.

    Comme je n’ai pas soutenu les bombardements sur la Yougoslavie Charlie m’a catalogué comme brun-rouge. Je n’ai pas besoin de Charlie pour savoir qui je suis.

    Je n’ai pas fait campagne en faveur du traité de Maastricht, je ne suis pas Charlie,

    Je n’ai jamais amalgamé le PCF et le FN, je ne suis pas Charlie,

    Je n’ai pas soutenu les bombardements de l’OTAN sur la Yougoslavie, je ne suis pas Charlie,

    Je n’ai pas fait campagne pour le OUI au référendum sur la constitution européenne en 2005, je ne suis pas Charlie,

    Je n’ai pas cherché à enfoncer Denis Robert et défendu Clearstream, je ne pas Charlie,

    Je n’ai jamais soupçonné Siné d’être antisémite, je ne pas Charlie,

    Je n’ai jamais pensé que Chavez était un dictateur, je ne suis pas Charlie,

    Je n’accepterais jamais le soutien de Sarkozy ou d’un autre de son espèce, je ne suis pas Charlie

    Je n’ai pas approuvé le bombardement de la Libye, je ne suis pas Charlie,

    Je ne me suis pas réjoui de l’assassinat de Khadafi, je ne suis pas Charlie,

    J’ai désapprouvé, en 2006 l’attaque du Liban par Israël, je ne suis pas Charlie,

    Je ne prend pas partie, systématiquement pour Israël contre les Palestiniens, je ne suis pas Charlie,

    Je ne ferme pas les yeux sur le nazisme en Ukraine, je ne suis pas Charlie,

    Je pense que Femen est un mouvement qui prend sa source dans l’extrême droite ukrainienne, je ne suis pas Charlie,

    Je ne pense pas que la Russie soit un pays dangereux pour la paix dans le monde, je ne suis pas Charlie,

    Je ne pense pas que la Russie soit responsable de la situation en Ukraine contrairement à l’UE et l’OTAN, je ne suis pas Charlie,

    Je n’ai pas appelé à l’intervention en Syrie, je ne suis pas Charlie,

    Je n’ai jamais fait de l’opposition syrienne des héros, j’ai toujours pensé que ce sont des fanatiques islamistes plus ou moins manipulés, je ne suis pas Charlie,

    Je ne suis pas cul et chemise avec la clique au pouvoir en France, je ne suis pas Charlie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :