À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

USA. Les syndicats de journalistes dénoncent des atteintes à la liberté d’expression

 

 

USA, les horizons s’assombrissent sur la liberté d’expression (photo Dahmane Soudani)

USA, les horizons s’assombrissent sur la liberté d’expression (photo Dahmane Soudani)

La rétention de l’information et les atteintes au principe de la protection des sources, inquiètent les organisations professionnelles.

 La Société des journalistes professionnels –Society of Professional Journalits ou SPF- pointe des pratiques pouvant s’assimiler à la censure, voire à l’intimidation portant ainsi atteinte à la liberté d’expression et de la presse. L’affaire été éclipsée par l’édition brésilienne de la Coupe du monde de football, mais elle semble être assez sérieuse. La confédération SJP qui regroupe une quarantaine d’organisations de professionnelles s’est adressée directement au président Barack Obama par courrier daté du 8 juillet 2014 en faisant part des griefs suivants :

–       des fonctionnaires faisant obstacle aux demandes des journalistes souhaitant s’adresser aux agents pouvant représenter des sources d’informations ;

–       des réponses trop tardives aux demandes d’interview rendant l’information inutile, voire désuète ;

–       des officiels livrant, de façon informelle, des informations qui auraient dû être du domaine public en exigeant de ne pas être cités ;

–       des journalistes interdits d’accès à l’information –tricards- par des organismes fédéraux pour avoir été critiques dans leurs écrits.

La SJP met particulièrement en cause le service presse de l’Agence américaine de l’environnement qui pratique des obstructions « y compris en situation de crise de santé publique ». « Ces pratiques sont devenues de plus en plus répandues à travers l’ensemble des États-Unis, empêchant ainsi d’obtenir des informations, destinées au public à propos d’une affaire précise et en temps opportun», s’insurge David Cuillier, président de la SJP avant d’asséner : « Le président s’est engagé à être le plus transparent de l’histoire. Il peut commencer par mettre fin à ces pratiques, maintenant ! « 

Débarquée en raison de la protection des sources

« Jamais, auparavant, une coalition aussi large de journalistes et d’organisations de bonne gouvernance ne s’était prononcée sur cette question. Le nombre croissant d’exemples de contrôle d’accès aux sources -mediated access- est non seulement frustrant pour les journalistes, mais empêche, dans des situations particulières, des informations importantes de parvenir au public » s’insurge la SJP.

Et la confédération de demander à l’administration Obama de mettre en place des mécanismes pour éviter que ce genre de pratiques se reproduise.

Il semblerait également que l’éviction, en mai dernier de Jill Abramson, du poste de directrice de la rédaction du New York Times, soit liée à l’ouverture de huit procédures criminelles, demandées par la Maison Blanche, pour tenter de retrouver des informateurs du prestigieux quotidien. « J’ai entendu des collaborateurs d’Obama dire, plus d’une fois : vous allez avoir du sang sur vos mains, si vous publiiez cet article », confie –t-elle le 9 juillet dernier, à la rédaction de The Daily Beast.

Aujourd’hui invitée par l’université de Harvard à intervenir, dès septembre prochain, dans le cycle narration journalistique, Jill Abramson a, officiellement, été débarquée du New York Times pour des problèmes de management ; ce qu’elle semble contester.

 

 

Repères.

Society of Professional Journalits

Fondé en 1909, le Syndicat des journalistes professionnel (SPJ) agit pour :

–       favoriser la libre circulation de l’information, essentielle à des citoyens bien informés ;

–       inspirer et éduquer les générations montantes de journalistes ;

–       protéger le Premier amendement de la constitution des Etats-Unis garantissant la liberté d’expression de la presse.

 

Protection des sources.

La Cour européenne considère que « la protection des sources journalistiques est l’une des pierres angulaires de la liberté de la presse[…]. L’absence d’une telle protection pourrait dissuader les sources journalistiques d’aider la presse à informer le public sur des questions d’intérêt général.  En conséquence, la presse pourrait être moins à même de jouer son rôle indispensable de « chien de garde » et son aptitude à fournir des informations précises et fiables pourrait s’en trouver amoindrie.  Eu égard à l’importance que revêt la protection des sources journalistiques pour la liberté de la presse dans une société démocratique et à l’effet négatif sur l’exercice de cette liberté que risque de produire une ordonnance de divulgation, pareille mesure ne saurait se concilier avec l’article 10 de la Convention que si elle se justifie par un impératif prépondérant d’intérêt public. »

Liens

Portail de la SJP : http://www.spj.org/

Jill Abramson parle de son limogeage de la rédaction du New York Times : http://www.thedailybeast.com/articles/2014/07/09/jill-abramson-talks-obama-secrecy-and-her-new-york-times-firing.html

Tags:, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :