À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Coupe du monde de football. Les Pays-Bas aplatissent l’Espagne par le score sans appel de 5 à 1

Le rêve de l'Espagne se transforme en cauchemar (photo d'écran)

Le rêve de l’Espagne se transforme en cauchemar (photo d’écran)

Robin Van Persie et Arjen Robben sont au zénith au zénith. Ce vendredi les joueurs de Manchester United et du Bayern de Munich ont inscrit, chacun, deux buts contre la redoutable équipe espagnole, championne du monde en titre.

Lors du Premier match du groupe B et deuxième rencontre de la journée, opposant l’Espagne aux Pays-Bas, la première formation a aligné Casillas (gardien), Piqué, A. Iniesta, Xavi, Alonso, Ramos, Sergio Busquets, Jordi Alba, Diego Costa et Azpilicueta. De son côté, l’équipe néerlandaise se composait de Cillessen (gardien), Vlaar, De Vrij, Martins Indi, Blind, De Jong, Janmaat, De Guzman, V. Persie, Sneijder, Robben.

À la 27e minute, l’Espagne ouvre le score sur un tir à ras de terre du N° 14, le Basque Xabi Alonso ? Mais la joie des Ibériques n’a duré que 17 minutes. À la 44e minute R. Van Persie qui venait juste d’avoir un sérieux avertissement de l’arbitre, réduit l’écart en marquant un but d’une magnifique tête plongeante.

Au cours de la première mi-temps, l’arbitre a distribué deux cartons jaunes au Néerlandais J. de Guzmàne (25e minute) et à R. Van Persie (41e minute), l’auteur du but de l’égalisation.

À la 53e minute de jeu, servi par Daley Blind, A. Robben trompe le gardien Casillas et inscrit du pied gauche, le deuxième but néerlandais de la rencontre.

Du côté néerlandais, ça vire plutôt au festival, puisque Stefan de Vrij a ajouté un troisième but à la 64e minute  avant que  R. Van Persie auteur du deuxième but n’en inscrive un quatrième. Pour la formation de  Vincente Del Bosque, la facture est plutôt salée et ce n’est pas fini. À la 80e minute, l’équipe néerlandaise confirme en inscrivant un cinquième but signé du joueur du Bayern de Munich Arjen Robben. La redoutable équipe espagnole est méconnaissable. Les quatre minutes de temps additionnel n’ont fait prolonger le supplice des Ibériques qui n’y croyaient plus.

Tags:, , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :