À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Vol MH370. Les derniers développements

Désormais, ce sont 26 pays qui participent aux recherches le long de deux couloirs, en direction des pays de l’Asie centrale et de l’océan indien.

Voici les développements les plus marquants de cette énigme, peut-être la plus mystérieuse de l’histoire de l’aviation civile.

 A. Les évènements survenus avant et après la perte de contact entre l’avion et le tour de contrôle.

 Samedi 8 mars

0h41 (16h41 GMT). Le Boeing 777-200 assurant le vol MH370, de la Malaysia Airlines décolle de l’aéroport international de Kuala Lumpur avec 239 personnes à bord dont 12 membres de l’équipage. Il devait rejoindre Pékin à 6h30 (22h30 GMT). Les deux pilotes qui étaient dans le cockpit Zaharie Ahmed Shah (53) et Farid Abdul Hamid (27 ans), n’avaient pas demandé à voler ensemble. Deux tiers des passagers étaient des ressortissants chinois.

1h07. Peu avant le dernier contact radio. Le dispositif de communication ACARS -Aircraft Communications addressing and Reporting System- permettant l’échange d’informations, par radio ou par satellite, entre l’avion et le contrôle au sol est désactivé. Une action qui ne peut venir que des pilotes ou d’une personne très initiées, selon les autorités malaisienne.

1h19. Dernier message venant du cockpit « All right, good night ! », comme « Eh bien, bonne nuit ! ». Il semblerait que le message était émis par le copilote Farid Abdul Hamid.

1h21. Le transpondeur, un autre système qui émet des information sur la position de l’avion a, lui aussi, été  désactivé.

1h30 : Au moment d’être pris en charge par le contrôle aérien vietnamien, l’appareil disparaît des écrans radar.

Peu avant 2h15. Il a été repéré par un radar militaire malaisien et identifié comme aéronef inconnu. Il survolait la péninsule en direction de l’ouest.

8h11. Dernier contact de l’avion avec un stellite.

 B. Les développements récents

15 mars

–       Il a fallu attendre 9 jours pour que Kuala Lumpur révèle que le Boeing 777 avait changé de cap.

–       La police perquisitionne aux domiciles des deux pilotes.

 16 mars

–       Par la voix de Tony Abbott, son Premier ministre, l’Australie indique que ses systèmes radars n’avaient détecté aucun avion de type Boeing au large du sous-continent.

17 mars

–       26 pays participent désormais aux recherches. Il s’agit de la Malaisie, Australie, Bangladesh, Brunei, Chine, Corée du Sud, Émirats Arabes Unies, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Inde, Indonésie, Japon, Kazakhstan, Kirghizistan, Laos, Myanmar, Nouvelle-Zélande, Ouzbékistan, Pakistan, Philippines, Russie, Singapour, Thaïlande, Turkménistan et du Vietnam

Tags:, , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :