archive | octobre 23, 2013

Le Qatar n’aime pas le Printemps… et les poètes.

Le Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme exige « la libération immédiate » du poète Ibn al-Dhib.  Parce qu’il avait écrit, « Nous sommes tous la Tunisie » en clin d’œil à ce qu’il est convenu d’appeler « le Printemps arabe », le poète Ibn al-Dhib, de son vrai nom Mohamed al Ajami, qui croupit dans les geôles qataries […]

Poster un commentaire Lire la Suite →