À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Mexique. Les actifs des banques de prêt affectés par les tempêtes

Les banques spécialisées dans l’activité crédit son sévèrement touchées par cette dégradation brutale.

Moody's-'Une'-Maghnord-DS-3

Moody’s prévoit une dégradation des actifs de certaines banques mexicaines (photo Dahmane Soudani)

Le Mexique n’a pas fini avec les conséquences l’ouragan Ingrid et la tempête tropicale Manuel qui ont, simultanément, frappé et dévasté une partie du pays, il y a une semaine. Plus de 120 personnes ont été tuées et une soixantaine d’autres sont toujours portées disparues, 4 3000 des 210 000 écoles que compte le Mexique ont été totalement ou partiellement détruites et une vingtaine de routes fédérales sont toujours fermées à la circulation.

Dans ce lourd bilan, l’économie et les finances ne sont pas en reste. L’agence de notation Moody’s vient de d’annoncer que conséquence des dommages causés par ces deux violentes tempêtes, un certain nombre de banques mexicaines verront la valeur de leurs actifs fortement détériorée. Les banques implantées dans les cinq États les plus touchés de la fédération (Guerrero, Michoacán, Oaxaca, Tamaulipas, Veracruz) et ayant une forte activité crédit, sont les plus exposées à cette brutale dégradation. « Nous nous attendons à ce que la qualité des actifs de Banco Interacciones SA (Interacciones, stable Ba3, E +/ b2 négatif) et Banco Mercantil del Norte SA (Banorte, Baa1 stable, C-/baa2 stable) sera la plus affectée en raison de leur exposition significative dans les cinq États les plus endommagés par les tempêtes », soutiennent les experts de l’agence Moody’s.

Les banques publiques aussi

 Spécialisée dans les prêts aux collectivités locales et territoriales (74% des fonds mobilisés sur cette ligne), Interacciones réalise,

Les banques spécialisées dans la ligne prêt en pleine tourmente (photo Dahmane Soudani)

Les banques spécialisées dans la ligne prêt en pleine tourmente (photo Dahmane Soudani)

depuis juin dernier, 13% de cette activité dans les cinq États de la fédération, les plus dévastés. Quant à Banorte, la quatrième banque du Mexique,  Elle réalise 20% de son activité crédit auprès des États et des municipalités dont un cinquième auprès des trois États les plus affectés par les dernières intempéries.

Moody’s s’attend également ce que certaines des banques spécialisées dans les prêts au secteur agricole soient touchées, y compris Banco Más por Ve, SA (BX+) et les banques publiques de développement Fondo Especial para Financiamientos Agropecuarios (FEFA) et Financiera Rural (FINRURA)

BX+ Réalise 22% de son activité prêt auprès des agriculteurs avec un quart de ce flux orienté vers les régions sinistrées. FEFA et FINRURA sont quant à elles, mandatées par les pouvoirs publics pour promouvoir le secteur agricole au Mexique avec 20% de leurs portefeuilles répartis aux particuliers et petites et moyennes exploitations localisés dans les zones frappées par les intempéries.

Dahmane Soudani

 

 

Tags:, , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :