À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Tirs de missiles en méditerranée

Ce matin, à 6h16 GMT, la station russe de prévention d’attaques Armavir –sud-ouest de la Russie- a enregistré le tir de deux missiles balistiques en méditerranée. Sergueï, Choïgou, ministre de la Défense russe, a aussitôt informé le président Vladimir Poutine, commandant en chef des armées.

Le gouvernement israélien a, de son côté, annoncé qu’à la même heure, il avait effectué, conjointement avec les Etats-Unis, un test de missile en méditerranée. Tandis que Washington a démenti avoir effectué un tir de missile.

Selon tout vraisemblance, les tirs effectués seraient des leurres pour tester l’efficacité du système de défense antimissile syrien.

Pendant ce temps, les armadas militaires se renforcent en méditerranée orientale. Outre la présence de cinq destroyers et d’un navire amphibie, déjà présents sur les lieux, le porte-avions Nimitz et quatre autres navires américains se sont dirigés, lundi, vers la mer Rouge.

De son côté, la Russie a annoncé que les navires de débarquement Novotcherkassk –flotte de la mer Noire- et Minsk –flotte de la Baltique- ont quitté leurs bases d’attache et se dirigent vers la méditerranée. À leur arrivée, les deux bâtiments débuteront des exercices opérationnels avec le destroyer Amiral Panteleyev –flotte du Pacifique -. Moscou a, par ailleurs, mis en état d’alerte le commandement de l’état-major et le centre de contrôle des troupes de défense aérospatiale.

Selon l’agence Interfax, citant un responsable militaire, la Russie exhorte les responsables du tir de missiles « d’arrêter de jouer avec le feu ». La voix de la Russie va jusqu’à parler de « participants volontaires et involontaires au drame qui se joue dans la région ».

Dans le sillage de cette information, ce mardi, le secrétaire le secrétaire général des Nations Unis, Ban Ki-moon, a déclaré que l’usage de la force n’est légal que si un pays se trouve en légitime défense ou alors avec l’autorisation du Conseil de sécurité.

Aux Etats-Unis, le républicain et président de la Chambre des représentants –Congress-, John Boehner et la leader de la minorité démocrate Nancy Pelosi ont annoncé qu’ils soutiendront le projet de résolution du président Barack Obama autorisant des attaques militaires contre la Syrie.

Tags:, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :