À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

USA. Le kidnappeur de Cleveland risque la peine de mort

La police cherche à qualifier les avortements auxquels ont été contraintes les captives, en meurtres aggravés.

 Le gros fait divers de la semaine aux Etats-Unis, c’est cet homme de 52 ans, qui, dix ans durant, a tenu séquestrées trois femmes. Il s’appelle Ariel Castro, il est ancien chauffeur de transport scolaire, au chômage et vivait à Cleveland, dans l’Ohio –son origine ne nous intéresse pas car c’est lui qui commis ces actes qui lui sont reprochés et non la communauté à laquelle il appartient- Les victimes se nomment Amanda Berry, Gina Dejesus et Michelle Knight, mais aussi Jocelyn, la fille de 6 ans que l’auteur des faits présumés a eu avec Amanda Berry.

Les trois femmes régulièrement battues et violées, parfois affamées ont été libérées lundi dernier.

La tête baissé, habillé en tenue bleue de détenu,  Ariel Castro a, quant à lui, comparu brièvement au tribunal de Cleveland, jeudi dernier. Sept chefs d’accusation ont été retenus contre lui, à savoir : trois cas de viol et quatre cas de séquestration et ce n’est qu’un début. Ariel Castro avait contraint ses captives à des avortements et la police cherche à qualifier ces actes en meurtres aggravés. Ces délits étant des crimes fédéraux, le kidnappeur présumé de Cleveland risque tout simplement la peine de mort. En tout cas, même s’ils ne l’étaient pas, l’Ohio figure parmi les 32 États américains qui n’ont pas aboli la peine de mort.

Afin d’éviter qu’Ariel Castro se retrouve dehors, le juge a fixé une caution, impossible à réunir, d’un montant de 8 millions de dollars.

Questions en suspens

L’avocate d’Ariel Castro, commise d’office, Kathleen DeMetz a demandé à ce qu’il soit placé sous surveillance renforcée afin d’éviter toute tentative de suicide.

En attendant le jugement, Amanda Berry et Gina Dejesus sont retournées vivre dans leurs familles. Quant à Michelle Knight, au vu de son état de santé, elle est toujours en observation à l’hôpital de la ville.

Ce qui est paradoxale dans la personnalité d’Ariel Castro, c’est que dans les milieux qu’il fréquente, il est surtout connu pour sa générosité et sa disponibilité à prêter main forte aux personnes qui en avait besoin. « Il donnait l’impression d’être une chose, et c’était autre chose », dira son oncle Julio Cesar Castro, cité par l’agence Reuters.

Ces dernières années, Ariel Castro a quand même tenu sa famille et ses proches éloignés.

Reste quand même quelques questions. Comment se fait-t-il que dans un quartier aussi peuplé que celui de Cleveland Ouest et où les maisons sont finalement assez proches les unes des autres, le stratagème d’Ariel Castro n’avait attiré aucune attention ? Y a-t-il des complicités ? Y avait-il des gens qui savaient et qui n’ont rien voulu dire, une sorte d’omerta ? Amanda, Gina et Michelle sont-elles les premières victimes du kidnappeur de Cleveland ? En tout cas, pour les familles de toutes les disparues de la région, les regards vont se tourner vers le détenu et les résultats de l’enquête conduite par le FBI et la police locale.

D. S.

Tags:, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :