À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Le coronavirus pourrait tuer jusqu’à 200 000 personnes aux États-Unis

Pour la seule journée de ce mardi, les États-Unis enregistrent déjà 33 331 cas confirmé et 1 970 décès.

Déjà près de 100 000
victimes dans le monde

Le bilan des dernières 24h est lourd, très lourd, pour les États-Unis, mais aussi pour la France et l’Angleterre. Ce mardi, les États-Unis déplorent 1 970 nouveaux décès survenus au cours des dernières 24h ; un niveau de pertes humaines encore jamais atteint en occident, depuis le début de la crise sanitaire qui sévit de par le monde. Ce pic journalier fait bondir la barre du nombre total de décès, depuis le début de la pandémie, à 12 841 cas. Le nombre de cas confirmés, franchit, lui aussi, un niveau symbolique, celui de 400 000 personnes infectées par le virus à la couronne mortelle. Au moment où nous mettions, ce texte en ligne, on dénombrait 400 335 personnes atteintes de la Covid-19, soit une augmentation quotidienne de 33 331 cas nouveaux. Et les autorités officielles du pays ne cachent d’ailleurs plus leur scepticisme. Les experts scientifiques du gouvernement fédéral estiment que, même avec des mesures strictes de contrôle, dans le meilleur des cas, le coronavirus pourrait tuer de 100 000 à 240 000 résidents américains.

La France et le Royaume-Uni dans le rouge

Au cours de la même journée, la France a enregistré 1 417 nouveau décès ; ce qui porte le nombre total à 10 328 victimes. Le nombre de nouveaux cas avérés est de 11 059 -deuxième après celui enregistré USA-, portant ainsi le nombre total à 109 069 cas confirmés. Cette même catégorie de cas est de 55 242 personnes infectées au Royaume-Uni en raison d’une évolution quotidienne de 3 634 nouveaux malades. Dans ce pays, le nombre établi de morts, en 24h, est de 785 victimes. Du fait de cette évolution, le nombre total de décès est désormais de 6 159 cas.

En termes de décès, le nombre de morts reste également élevé en Espagne et en Italie -il est respectivement de 604 et 709-, mais, sauf rebondissement inattendu, ces deux pays amorcent un décrue aussi bien au niveau des cas et qu’au niveau du nombre de morts.  À 141 942 cas confirmés, l’Espagne est le deuxième pays après les États-Unis. Mais elle détient, aussi, le nombre de guérisons -43 208 personnes guéries- le plus élevé après celui enregistré en Chine. L’Espagne est talonnée par l’Italie avec un total de 135 586 cas confirmés. Depuis une quinzaine de jours, la péninsule transalpine bénéficie de l’aide concrète de la Russie, la Chine et de Cuba.

Au Maghreb, le nombre de cas confirmés est de 3 275 patients et le nombre de morts est de 305 décès pour 231 guérisons. Pays le plus affecté, l’Algérie déplore 193 décès au total pour 1 468 cas et enregistre 113 guérisons. 

Dans le monde, on recense 1 431 706 cas confirmés et 82 080 morts pour 302 150 guérisons.

Dahmane SOUDANI

Tags:, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :