À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Ukraine. L’orchestre de Toronto punit une artiste pour avoir affiché sa différence d’opinion

Valentina Lisitsa, victime du délit d’opinion (photo d’écran DR)

Valentina Lisitsa, victime du délit d’opinion (photo d’écran DR)

Elle vit au Canada. Elle avait un compte Twitter sous le pseudo « NedoUkraïnka » qui signifie « sous-ukrainienne », comme – Oh ! Pêché de lèse-majesté !-, un certain Premier ministre ukrainien, issu d’un coup d’état, désignait, en toute impunité, les populations russophones de l’est de l’Ukraine. Mais à force « d’être offensive » avec des témoignages précis sur ce qui se passe réellement dans son pays, elle a fini par être identifiée. Elle, c’est Valentina Lisitsa et son repérage sur la toile n’est pas sans conséquence sur sa vie.

« Juste pour vous donner un exemple de mes exploits, j’ai eu affaire au magazine français de mode Elle qui a publié un reportage sur les femmes ukrainiennes au sein de l’armée. Après des recherches personnelles, via Twitter, j’ai démontré à la rédaction que la fille qu’elles avaient choisie pour la couverture était, en fait, une personne horrible, néo-nazi, raciste, antisémite qui se vantait d’avoir tué des civils pour le plaisir! Le magazine a publié des excuses publiques écrites », relate, la jeune ukrainienne.

Musicienne –pianiste- de talent –son interprétation d’Au clair de Lune de Beethoven a été vu, sur Youtube, par plus de 9,1 millions d’internautes-, jusqu’à la semaine dernière, la jeune femme faisait partie de l’Orchestre symphonique de Toronto.

Après ce qui ressemble bien à sa dénonciation à la direction de son employeur, elle a été, sans ménagement, suspendue et déjà remplacée. Pire encore « Ils m’ont menacé de dire quoi que ce soit à propos des causes de mon absence », s’émeut Valentina Lisitsa sur sa page Facebook.

Alors, hier lundi, à l’aide de son téléphone portable, elle a réalisé un autoportrait, la bouche bâillonnée en croix et la tête derrière un panonceau frappée d’une feuille d’érable, le symbole du Canada.

Sur sa page Facebook, la jeune artiste qui s’estime atteinte dans son droit d’exercer la liberté d’expression, appelle ses fans et les défenseurs des libertés fondamentales à l’aider pour retrouver sa position au sein de l’orchestre de Toronto.

Plus d’infos

Accéder à la page Facebook de Valentina Lisitsa :

https://www.facebook.com/ValentinaLisitsa?fref=nf

Apprécier une prestation de Valentina Lisitsa :

Tags:, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :