À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Crimée. Daniel Cohn-Bendit voulait museler à Gerhard Schröder

Ce n’est pas un secret, l’ancien chancelier allemand Gerhard Schröder est ouvertement opposé à l’option prise par l’Union européenne, à propos de la crise ukrainienne. En particulier, il reproche aux dirigeants du Vieux continent d’agir sur une complète incompréhension de la situation et refuse de condamner la position de la Russie. Mais les convictions de l’ancien chancelier ne sont pas du goût de l’eurodéputé vert Daniel Cohn-Bendit. Non seulement avec sa collègue Rebecca Harms, l’écologiste franco-allemand a voulu interdire à M. Schröder de s’exprimer sur la Crimée et sur l’Ukraine en essayant d’ajouter une clause particulière au chancelier, dans la résolution votée par le parlement européen le 13 mars dernier, mais dans une autre déclaration pour le moins triviale, il n’a pas du tout été tendre avec le l’ancien dirigeant allemand : « Qui va arrêter Gerhard Schröder ? Ce type est un scandale permanent ! Il est salarié de Poutine et donne des conseils qui, comme par hasard, sont favorables à Poutine. Il a le droit d’être payé par Poutine, mais qu’il la ferme ! », assène Daniel Cohn-Bendit.

Cela dit, ce n’est pas la première fois que Gerhard Schröder refuse d’aller dans le sens des poils. En 2003 déjà, il s’était frontalement opposé à George W. Bush à propos de la deuxième guerre d’Irak. L’Histoire lui a donné raison

Tags:, , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :