À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

L’armée syrienne rétablit la réalité multiconfessionnelle du pays

L’armée syrienne chasse les hordes de comprachicos des temps modernes de Maaloula, site antique et l’un des berceaux du christianisme.

Maaloula, un village syrien qui abrite quelque 5 000 âmes, mais dont l’héritage appartient non seulement à la Syrie, mais à l’humanité toute entière. Cette précieuse localité est réputée pour ses refuges troglodytes remontant à la genèse du christianisme. Maaloula est aussi connue pour son exceptionnel héritage linguistique. En grande majorité composés de chrétiens, les habitants de ce village parlent l’araméen, la langue de Jésus-Christ.  Cette cité antique est, par ces simples faits, l’un des plus célèbres lieux de chrétienté en Syrie.

Usant des méthodes qui leur sont propres, dimanche, dernier, en comprachicos des temps modernes, les terroristes d’An Nosra, ont occupé ce paisible village après qu’un kamikaze se soit fait explosé à son poste d’accès, alors tenu par des volontaires. Les deux volontaires qui avaient survécu à cette attaque ont été décapités.

Après avoir investi le village, les assaillants ont maltraité et humilié les habitants dont la presque-totalité a aussitôt pris le chemin de l’exode. Pour les laisser partir, les terroristes leur ont mis sur la tête le bandeau noir d’An-Nosra et ont obligé certain d’entre eux à « se convertir » à l’Islam, un pistolet braqué sur la tempe, en les traitant de croisés. Les croix des lieux de culte n’ont pas été épargnées par la destruction aveugle. Une liste d’une dizaine de personnes tuées et d’enlèvements a également circulé sur la toile, mais la vérification de cette information reste difficile.

Se battant sur plusieurs fronts, l’armée régulière syrienne a mobilisé une unité qui a libéré Maaloula, dès mardi, Il resterait toujours quelques poches de résistance, mais selon l’agence officielle Sana, plusieurs dizaine de terroristes ont été éliminés dont Naïm al-Kelani et Maher al-Jeiroudi et la traque se poursuit dans les alentours du village.

Silence et mensonges

Pour les observateurs sérieux, il n’y a aucun doute sur la nature du front An Nosra. Il y a quelques semaines, la chaîne satellitaire qatari, Al Jazeera avait annoncé qu’Ayman Al-Zawahiri, le chef d’Al-Qaïda avait invalidé la création de « l’État Islamique en Irak et au Levant » qui a permis, voilà quelques mois, à l’Irakien Abou Bakr al-Baghdadi de mettre sous sa tutelle la branche terroriste syrienne An Nosra.

La volte-face d’Al Zawahiri signifie que pour Al Qaïda, l’enjeu syrien est important au point que son chef décide de mettre An Nosra, directement sous sa coupe.

Il y a eu mensonge sur des tribunes prestigieuses à propos de ce groupe violent et de son poids réel dans l’action armée contre les forces gouvernementales syriennes. Et ce n’est pas le seul déni de réalité hélas ! Il y a eu également mensonge par le silence et la chape de plomb sur certaines informations. Qui a entendu parler de la lettre écrite par le patriarche Grégoire III Laham, primat de l’Eglise melkite catholique de Syrie à Barak Obama qualifiant une intervention en Syrie « d’acte criminel » ? Qui a entendu parler du soutien que lui avait apporté le conseil des évêques du Liban, mis à part quelques entrefilets perdus dans le flot d’une littérature va-t-en-guerre ? « Lorsque la vérité est remplacée par le silence, le silence devient mensonge », disait le poète et nouvelliste russe Yevgeny Yevtushenko. Une partie des média continue à se comporter comme à l’âge de pierre de la presse.

Le soldat syrien qu’on a tendance à réduire à un simple électron de « l’armée du régime » qui, aujourd’hui risque sa vie pour libérer Maaloula et les autres contrées syriennes de l’emprise des groupes sanguinaires, au prix de sa vie, mérite plus de respect que les pétrolivores qui pour un gazoduc et une poignée de pétrodollars sont en train de sacrifier le dernier refuge de la laïcité au Moyen-Orient.

En tout cas la crise syrienne a révélé au grand jour, qui réellement finance et manipule les groupes terroristes, y compris ceux affiliés à Al Qaïda.

Tags:, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :