À propos de l’article

Information sur l'auteur

Continuous news from both sides of the Atlantic

Canada. Montréal dit non à la réforme de l’Assurance emploi

La réforme du conservateur Harper est dans le collimateur des organisations syndicales.

 « Stephen Harper arrête ton bulldozer ! ». C’est le message que la présidente de la centrale syndicale du Québec (SCQ) Louise Chabot a adressé, lors de la manifestation de ce samedi, au chef du gouvernement conservateur canadien pour dire : « Non au saccage de l’emploi ! ». « La prochaine mobilisation va faire mal en crisse, si Harper ne comprend pas le message aujourd’hui», avait déjà averti, en février dernier, l’un des leaders syndicaux Bernard Gauthier (notre post du 23 février). Il n’a pas été démenti par la démonstration de force de ce samedi à laquelle avaient pris part des milliers de personnes, pour donner de la voix au rejet de la réforme de l’Assurance-emploi, à l’appel de la Coalition québécoise;

« C’est une réforme dommageable »

Emboitant le pas à la leader du SCQ, cité par Radio Canda, Bernard Généreux, président de la Fédération québécoise des municipalités ajoute : « Actuellement, on a devant nous un mur d’insouciance et d’indifférence et ça c’est inacceptable de la part d’un gouvernement […] C’est une réforme qui, de notre point de vue, sera très dommageable pour une occupation durable et dynamique de nos territoires et, l’absence d’interlocuteur nous déçoit énormément. »

« Chez nous, c’est non au saccage de l’emploi », « Tu veux hypothéquer notre avenir et celui de nos enfants et de nos petits-enfants ! Mais quel montre es-tu donc ! », « Harper ! le chômage c’est pas du luxe », « Harper ! touche pas à l’AE », « Non à la réforme Harper ! non à l’humiliation ! »…, derrière une forêt de banderoles et de pancartes, désormais en opposition frontale avec la récente initiative d’Ottawa, les manifestants ont battu le pavé de l’agglomération montréalaise, avant un ultime rassemblement, place des festivals. Mais ce n’est sans doute qu’un au revoir, tant les animateurs de cette journée de protestation sont convaincus que la réforme de l’Assurance-emploi représente une sérieuse régression sociale. Elle affecte particulièrement les travailleurs saisonniers, très présents à l’est du Québec et les bassins d’emploi Atlantiques.

Dahmane Soudani

Tags:, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :